Tout savoir sur la culotte menstruelle

Dans sa vie, une femme utilise en moyenne 10 000 protections hygiéniques. En plus de l’impact néfaste sur l’environnement, le prix des tampons et serviettes hygiéniques s’élève à environ 2 000 euros par femme et pour une période d’indisposition entre l’âge de 13 et 50 ans. Sans compter, les autres coûts dus aux autres désagréments durant cette période : anti-douleur, renouvellement des sous-vêtements et parfois des vêtements, grignotage lié aux pics d’hormones, etc. Si pour certaines le niveau de vie permets ces dépenses mensuelles, pour d’autres cela reste un luxe, avec pour exemple le plus fréquent : les femmes détenues en prison et les étudiantes. Dans ce cas, on parle de précarité menstruelle. 

Les culottes menstruelles : la solution pour lutter contre la précarité menstruelle ?

Depuis deux ans, on nous parle de plus en plus des culottes menstruelles lavables comme solution de lutte contre la précarité menstruelle, mais aussi dans un souci écologique et de santé. D’une durée de vie de 3 ans, les culottes menstruelles permettent à toute de faire une bonne économie dans le temps. En général, celles que l’on retrouve au rayon lingerie d’un supermarché coûtes environ 20 euros pour un lot de deux culottes menstruelles. L’idéal étant d’avoir trois culottes menstruelles sous la main, et ainsi de permettre un roulement jour-nuit-jour durant le cycle menstruel.

De quoi sont faites les culottes menstruelles ?

Suite aux scandales liés aux chocs toxiques des serviettes et tampons hygiéniques, de nombreuses femmes regardent à deux fois avant de mettre n’importe quoi dans leur culotte ! En effet, les produits chimiques que l’on retrouve dans la composition de ces produits font parfois froid dans le dos :

  • le phtalate : additif utilisé dans les matières plastiques perturbateurs endocriniens pouvant avoir des effets non-désirable sur la fertilité ou sur un fœtus
  • le lindane et le hexachlorobenzène : des pesticides interdits en Europe depuis 10 ans
  • le glyphosate : herbicide très controversé, et classé “cancérogène probable”

Même si les grandes marques telles que  : Always, Nana, Nett et Vania ajoutent avec le temps, et les controverses, le nom des composants, l’absence d’une réglementation impérieuse, permets aux marques de grands distributeurs comme Carrefour, E.Leclerc, Intermarché et Lidl de ne donner aucune information sur l’emballage.

La composition des culottes menstruelles, quant à elle, est beaucoup plus clair. Selon les marques et le type de modèle choisi, les culottes menstruelles ont un système anti-fuite composé en 3 voir 4 épaisseurs. La première couche est généralement fabriqué en tissu doux, il permet de drainer le sang dans les parties inférieures afin de laisser la peau et les muqueuses au sec. La deuxième épaisseur ultra absorbante est anti-odeurs, anti-humidité et anti-bactérienne. La dernière couche est le tissu imperméable qui permet de sécuriser le maintien du flux sanguin dans la culotte.

L’avantage des culottes menstruelles lavables, c’est qu’elles sont mises sur le marché depuis peu, de ce fait, les culottes menstruelles sont fabriqués majoritairement dans des matières écologiques et sans composants toxiques pour la santé. Bien souvent, ces culottes menstruelles bio sont labellisées Oeko-Tex. La labellisation GOTS assure, quant à elle, une composition sans produits à risques pour votre santé.

Toutefois, certaines culottes menstruelles lavables utilisent des nanoparticules d’argent. Antifongiques et anti-microbiennes, ces culottes menstruelles, non-labellisées, restent nocives pour la santé des femmes, mais aussi pour l’environnement. Comme pour tout produit de consommation, il est toujours important de bien lire le descriptif du produit sur l’emballage.

Culottes menstruelles : utilisation et recommandation

Les culottes menstruelles lavables absorbent l’équivalent de 3 à 5 tampons hygiéniques. Une signalétique en forme de goutte, comme pour les serviettes hygiéniques et les tampons, détermine son taux d’absorption, allant d’abondant à léger. Idéalement, il vous faudra 3 culottes menstruelles à votre disposition pour votre cycle periodique. Là, reste le seul inconvénients pour certaines, il faut, après 8 heures d’utilisation, la laver à l’eau froide, jusqu’à ce que l’eau devienne claire, avant de la mettre en machine. La température de lavage en machine ne devra pas excéder les 40°, mais aussi, il ne faudra pas la mettre au sèche linge afin de ne pas abîmer les fibres textiles et ainsi écourter sa durée de vie.

Où acheter, de quelle marque et à quel prix peut-on trouver les culottes menstruelles ?

Disponible depuis peu dans tous les supermarchés, notamment sous la marque Dim, les sites internet restent une très bonne solution pour trouver des modèles de culottes menstruelles correspondant à vos goûts, à votre éthique et à votre budget. Forcée de constater que dans les grandes surfaces les seules modèles de culottes menstruelles sont très standard et en coton noir. Ci-dessous, vous trouverez les trois marques qui rencontrent le plus de succès auprès des femmes consommatrices de dessous menstruelles :

  • Réjeanne : née sur une plateforme participative en 2018, la marque Réjeanne est numéro un des sites comparateurs. Réjeanne a une collection très attractive, pour toutes les tailles et tous les flux. La marque propose sur son site 20 produits différents en 13 coloris. Certifiée Oeko-Tex, labellisée Origine France Garantie et GOTS, Réjeanne reverse une partie de ses bénéfices à une association de lutte contre la précarité menstruelle. Avec une livraison plutôt rapide, comptez entre 34 et 50 euros pour une pièce de chez Réjeanne.
  • Petites Culottées : propose une gamme de haute qualité et qui respecte l’environnement. Elle aussi est certifiée Oeko-Tex et labellisée Origine France Garantie. Avec 9 modèles à son actif, les tailles vont du 10 ans au 48. La marque est reconnue pour ses dessous invisible sous les vêtements. La livraison est gratuite à partir de 90 euros d’achat, le prix moyen est d’environ 50 euros par pièce.
  • Elia Lingerie : se démarque par la composition de fabrication de ses dessous et de sa communication autour de l’endométriose. Certifiée Oeko-Tex, labellisée GOTS et Origine France Garantie, la marque propose différentes formes de culotte menstruelle comme le tanga, la taille haute, le boxer, etc. Les tailles vont du 10 ans au 60 et le niveau d’absorption va du flux léger au flux hémorragiques. La livraison est elle aussi rapide. Les colis comportent toujours des petits cadeaux à l’effigie de la marque. Le prix d’une pièce varie entre 35 et 50 euros.

Il est important pour une femme de sentir le confort dans sa lingerie, que ces règles soient abondantes ou non, durant son cycle de règle. La culotte menstruelle lavable permet à chacune de se sentir femme que ce soit à la maison, au travail, durant sa séance de sport et notamment à la piscine. Rien n’empêche une femme de faire ce quelle aime grâce aux culottes menstruelle lavable !

2 réflexions au sujet de “Tout savoir sur la culotte menstruelle”

Laisser un commentaire